De Cambo les Bains à Rio de Janeiro : l’architecture balnéaire d’Henri Sajous

1926 : pour son diplôme de l’école des Beaux-Arts (option : architecture), Henri Sajous (né à Bordeaux en 1897) propose (avec les architectes Charles Hébrard, Émile Molinié et Charles Nicod) une maquette pour l’établissement thermal de Cambo les Bains (Pyrénées Atlantiques), installé le long de La Nive, une rivière se jetant dans l’Adour.Capture d’écran 2019-05-07 à 00.14.59

Thermes_de_cambo-les-bains

Selon Lise Grenier (Les villes d’eaux en France, Paris, IFA, 1984) : « L’établissement est construit sur une ossature en béton armé et comporte cinq niveaux, dont deux en sous-sol. Au rez de chaussée se trouvent le hall buvette, et, tout autour de la grande piscine longée par un portique aux belles colonnes revêtues de mosaïque, les cabines et salles de traitement.[…].Cet établissement, très sobre de lignes, [devint] un des plus riches de France, avec ses mosaïques, son plafond lumineux […] et sa piscine entièrement recouverte de marbre. Dans le hall, la belle mosaïque de la buvette a été réalisée sur un dessin de H.Sajous.  »

L’inspiration art-déco est évidente.

cambo 4

Il se trouve que le propriétaire de cet établissement est Brésilien ! Francisco de Souza Costa. Marié en 1899 à Rio de Janeiro avec Honorine Benatz (https://lusojornal.com/francisco-jose-de-souza-costa-et-honorine-benatz-proprietaires-de-la-villa-arnaga-et-des-thermes-de-cambo-les-bains/), il a fait l’acquisition en 1922 de cet établissement.

Visiblement satisfait du travail d’Henri Sajous, il propose à ce dernier de l’accompagner au Brésil pour dessiner l’ensemble thermal et balnéaire de São Lourenço (Minas Gerais), dont il est aussi propriétaire. Il souhaite en effet que Sajous reproduise son travail de Combo les Bains.

premier voyage bresil rio paquebot massilia doc fam saj janine pages pp
« Mon premier voyage à Rio de Janeiro, dans ma cabine du paquebot Massilia, sur le meuble une bouteille de champagne que m’avait donné mon frère Edouard à mon départ de Bordeaux « 

sajousSaoLourenco

sajousSaoLourenco3

L’histoire, assez peu connue, est intéressante pour le projet BALNEOMAR : il y a bien circulation d’expériences France-Brésil, mais à l’initiative d’un Brésilien marié à une française (il serait d’ailleurs très intéressant d’en savoir plus sur ce couple).

Henri Sajous demeurera finalement 30 années au Brésil. Parmi ses nombreuses réalisations, signalons l’édifice Biarritz à Rio de Janeiro (Praia do Flamengo), construit entre 1940 et 1945, s’inscrivant lui-aussi dans le style art-déco.

biarritz

Daniel Casoy Biblioteca ViverCidades P

Il est aussi l’auteur d’un projet de Palace hôtel Casino à Guarujá (ville balnéaire du littoral de São Paulo).

projet palace hotel guaruja edmondo-doc yves sajous-rectop

Pour en savoir plus :

• Francine Trevisan Mancini, Sajous architecto : presença e atuação profissional 1930-1959, Dissertação des mestrado, FAU-USP, São Paulo, 2013

• Site internet sur l’œuvre d’Henri Sajous : https://www.sajous-henri.com

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s