Sur le sens du mot « Riviera »

Il y a donc une Riviera portugaise (entre Estoril et Cascais, à l’ouest de Lisbonne) ! Il y a même une étude de João Miguel Henriques pour en témoigner : Da Riviera portuguesa à costa do sol (Cascais, 1850-1930) [ed. Colibri, 2011].

IMG_0579 2

24b0be26a70be0991a09f80439aa7aa3

Estoril1982.02.26A

Au-delà du cas portugais, le mot Riviera mérite toute notre attention. D’origine italienne, il provient d’un dialecte ligure, dérivé du latin (riparia, « rive » ; issu de l’adjectif riparius, « qui se tient sur les rives »). Il a d’abord désigné les appontements de Gênes, aménagés pour les villas de villégiature, avant de s’étendre à la côte ligure tout entière (entre La Spezia et Nice), et bientôt au littoral entre Monaco et le Cap Ferrat.

Par extension, le toponyme « riviera » qualifie une région caractérisée par le contact brutal de la montagne et de la mer (ou de l’eau), ainsi que les formes d’aménagements touristiques et balnéaires qui y ont vu le jour. Le mot sert ainsi à désigner des régions lacustres (riviera lémanique) ou fluviales (riviera del Brenta).

Si sa diffusion est datée de l’époque des stations balnéaires, son usage attire l’attention sur le lien entre les contraintes d’un espace naturel au relief prononcé et une forme d’aménagement balnéaire où le trait de côte sert presque de seul axe au développement de l’occupation urbaine – là aussi, une réflexion à creuser.

Une réflexion au sujet de « Sur le sens du mot « Riviera » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s