Mi-homme, mi-architecture, le baigneur selon De Chirico

Le peintre Giorgio de Chirico a réalisé tout un ensemble de gravures (dans les années 1927-28) puis de peintures (dans les années 1960) intitulés : « les bains mystérieux ». Ce tableau, signé de 1939, mais réalisé en 1960, figure parmi cette série.

L’attention du peintre se porte sur le jeu entre les formes architecturales, l’eau et les “estivants” (qu’ils soient en vêtements de ville ou en tenue de plage). Les baigneurs y apparaissent sous la forme de centaures modernes, mi-homme, mi-architecture.

Baños misteriosos

L’étude fine de l’ensemble de cette série pourrait susciter un certain nombre de questions utiles pour le projet BALNEOMAR – notamment sur les modifications des pratiques corporelles dans leur rapport à l’architecture liée à l’usage de l’eau et du soleil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s